La mauvaise gestion de matériel représente un coût annuel récurrent qui pèse plus lourd qu’on ne le pense. Elle se solde par des coûts visibles et des coûts cachés qui impactent à la fois la trésorerie des entreprises mais aussi l’activité de leurs équipes et leur image.

Généralement les responsables de matériel le savent et évaluent les coûts visibles. Ils connaissent et proposent des solutions pour y remédier mais, en interne, la prise de décision pour passer à l’action traîne parfois en longueur.

En attendant, les pertes sèches continuent à courir, se cumulent au fil du temps et ne se rattraperont pas.

Au cours de nos démarches d’audit, préalables à l’implantation d’une solution de traçabilité de matériel et d’outillage, nous avons estimé les conséquences et les coûts d’une mauvaise gestion de matériel.

Nous constatons que le montant de ces coûts est souvent sous-évalué car les coûts cachés ne sont pas pris en compte alors qu’ils pèsent sur l’activité, sur la rentabilité et sur l’image de l’entreprise.

-> Les coûts visibles dus à une mauvaise gestion de matériel pour une PME dépendent de son activité et de la taille de son parc. Pour une PME de 20 à 50 personnes avec un parc matériel de 200 à 500.000€ ils sont généralement liés à :

  • La casse de matériel qu’il va falloir remplacer : 5 à 10.000€ (minimum)
  • Les pannes qu’il va falloir réparer dues à un oubli de contrôle : 1.000 à 5.000€ (minimum)
  • Les arrêts de chantier ou de production qui s’ensuivent : 9.000€ (pour 2 jours d’arrêt).

Soit déjà une perte sèche de 15.000 à 20.000€ par an.

A laquelle il faut ajouter :

  • Les accidents du travail qui peuvent en découler avec indemnités journalières à payer : environ 200€ par jour et par personne
  • Le risque pénal du chef d’entreprise : de 1.500€ à 80.000€ voire plus. Une mauvaise gestion de matériel peut vite se transformer en faute lourde.
  • Les pénalités de retard.

-> Les coûts cachés sont plus difficiles à évaluer mais ils sont bien réels et peuvent très facilement doubler les coûts visibles. Ils sont liés à :

  • Une perte de temps et du stress à chercher le matériel égaré ou à essayer de réparer : environ 30mn par jour et par personne, soit 1.000 à 1.200€ par an pour une personne payée au SMIC. Pour 10 salariés le coût global est de 10 à 12.000€. Ce coût peut doubler ou tripler en fonction de la qualification du poste.
  • Une charge de travail supplémentaire et fastidieuse dans des opérations administratives et comptables
  • Une démotivation des équipes terrain
  • L’annulation de commandes ou de chantiers
  • Une image d’entreprise mal organisée qui profite aux concurrents.

Le coût réel d’une mauvaise gestion de matériel dans une entreprise se situe donc plutôt autour de 30.000€ et peut aller bien au-delà.

Lorsque l’on sait que le coût moyen de notre solution de traçabilité et de gestion de matériel est environ de 5.000€ par an, soit une économie de 25.000€ dès la première année ! cela donne à réfléchir.

Sachant en plus qu’avec notre solution vous gèrerez vos certificats de contrôles périodiques, votre documentation, vos contenants et vos stocks, que vos salariés ne perdront plus de temps, que vous serez plus réactif et efficace pour vous occuper de vos clients et que vos données seront en sécurité, il est temps de dire STOP aux dépenses récurrentes liées à une mauvaise gestion de matériel.

Votre investissement sera rentable tous les jours et vous gagnerez de l’argent dès la première année !

 

Il existe différentes solutions de traçabilité avec un matériel bien adapté aux produits ou aux actifs que vous souhaitez tracer.
Ces solutions sont efficaces, économiques et faciles à déployer :